Auguste Seine, l'homme qui fait parler le marbre Alain Gandolfi

OGM

Auguste Seine est sculpteur sur marbre et granit. Il s'est installé à Authon en 1988 et deux ans plus tard commence à s'intéresser à la sculpture après avoir pratiqué la photographie. La mise en valeur de la lumière est le composant commun, selon lui, de ces deux disciplines artistiques et c'est bien les jeux de la lumière qui le passionne. Modestement, il avoue n'être que peu doué pour les couleurs et se dit mauvais peintre. C'est aussi pour cette raison qu'il aime le marbre dont il apprécie la richesse naturelle des textures. Ses rapports avec la pierre sont sensuels ; le polissage est une opération qui le ravit.

Zeus
Dans sa jeunesse, une tentative à l'école des Beaux-Arts de Tours ne l'a pas vraiment convaincu, rebuté par l'académisme de l'enseignement. Car, malgré une vaste culture artistique, Auguste Seine est d'une grande humilité vis à vis de son
oeuvre et de l'art en général. Pour lui, il ne sert à rien de discourir sur une oeuvre, car elle doit délivrer par elle-même un message et une émotion simple et puissante. La sculpture doit être pour lui un langage compréhensible par le plus grand nombre et non pas un dialecte. Tout en étant redevable à certains mouvements artistiques, comme l'abstraction ou le minimalisme, pour le défrichage d'une direction et une démonstration qu'ils ont poussée à l'extrême, il est conscient de l'impasse dans laquelle ils se trouvaient ainsi engagés immanquablement.
Quand on lui demande quelles sont ses influences, on le sent embarrassé par l'étendue de la réponse à fournir ; il cite les arts premiers, l'antiquité et la mythologie, toute l'histoire de la sculpture mais aussi Rodin. Finalement, il avoue une admiration pour Constantin Brancusi dont l'oeuvre puissante et solide, ni abstraite ni figurative, n'est pas sans rappeler celle d'Auguste Seine.

La religion peut être aussi une source d'inspiration, mais nulle trace de mysticisme chez lui, non c'est plutôt l'aspect humain et social de Jésus, Joseph et des personnages de la Bible qui le séduit. Chez Joseph, c'est son rôle de père qui l'interpelle ; Auguste est père de cinq enfants et apprécie de pouvoir travailler sans être éloigné de ses enfants.
Devant un Christ à l'allure de totem dont le socle est transpercé de clous : "Le Christ, c'est notre totem à nous..." dit-il avec respect, "Quant aux clous, outre le rappel du supplice de Jésus, les Africains utilisent parfois des statuettes d'animaux comme un contrat ; les clous qu'ils y plantent valent une signature."
Vent du Sud-Est

Expositions :
Salon d'Automne - 1996
Salon des Indépendants - 1996
Salon des Artistes Français - 1997
Château du Fresne - Authon 1997
Prieuré St-Genest - Lavardin 1997
Sculpteur invité AO - 1999
Château de la Ribaudière - Poitiers 1999
Château de Cheverny - Vente de Maître Rouillac 2000
Salon ARTEM - Beaugency 2000
Moulin de Vauchevrier - Château-Renault 2000
Salon des Antiquaires - Orléans 2001
Médailles d'or de sculpture :
Salon des Arts Plastiques - Chinon 1996
Salon National des Beaux Arts - Châtellerault 1997
Prix de Sculpture des Artistes Orléanais - Orléans 1997
Salon Arts Inter - Valence 1998
Salon d'Aix en Provence - 1998
Invité d'honneur - Château-Renault 2001
Grand Prix toutes catégories
Prix MRA AO Noo 2001 - Ouistreham Riva Bella 2001