LE MOT DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES BEAUCE GATINE 2015

L’année 2014 qui vient de se terminer a été très riche aussi en évènements pour la communauté de communes Beauce et Gâtine.
Tout d’abord, les élections municipales avec les noms des représentants des différentes communes à la CCBG  affichés et fléchés  sur les listes des candidats ont vu un renouvellement important du conseil Communautaire. En effet, sur 31 membres,  45% sont de nouveaux élus qui doivent s’accréditer du fonctionnement de leur commune avec celui d’une Communauté de Communes et, j’en conviens,  ce qui n’est pas facile, en ce moment, par rapport aux changements administratifs fréquents qui nous sont imposés un peu trop souvent.
Cependant, il me revient de remercier les membres, de la confiance qu’ils m’ont témoignée en me reconduisant à la tête de cette structure intercommunale dont le périmètre va surement être modifié car la nouvelle loi fait état d’obligation d’un seuil de 20 000 hab. minimum pour une Communauté de Communes ou Communauté d’Agglomération.
Compte tenu de ces contraintes, et avant de s’engager à la légère, nous avons opté pour confier une étude de faisabilité avec  3 scénarios possibles afin de  nous éclairer sur la meilleure formule de rassemblement à mettre en place.
Ceci dit, malgré ces tracas ou ces interrogations, la Communauté de Communes a suivi son chemin et quelques réalisations sont au rendez-vous fin 2014.
La Maison des Services Publics de Selommes est maintenant terminée mais avec la déception de voir ces services disparaître. En effet, le jour même de la réception des travaux, il nous était annoncé froidement la fermeture des points de Trésor Public de Saint Amand et de Selommes où il ne reste actuellement que l’agence postale.
Cet évènement navrant nous a amené à reconsidérer le projet d’une structure identique à Saint Amand dont le montant qui devait s’élever à 900 000€ et qui devait abriter en même temps la bibliothèque médiathèque actuellement et provisoirement installées dans une ancienne salle de classe mal située et aussi beaucoup trop petite.
Suite à la fermeture du Trésor Public, à Saint Amand, le local actuel qui va être mis en vente, la CCBG a prévu d’en faire l’acquisition pour un montant de 200 000 € auxquels il faut ajouter environ 35 000€ de travaux mais qui est bien plus acceptable qu’une construction neuve.
Dans les décisions récentes, la CCBG a souhaité vendre les murs du commerce multi services de Selommes à l’exploitante actuelle. Les démarches sont entamées et tout devrait se régulariser.
A Selommes, l’Atelier Relai qui a posé quelques problèmes avec les locataires précédents, va être loué à nouveau pour une activité de garagiste qui semble, cette fois, donner satisfaction.
En matière de développement économique, la Commune de St Amand a mis des locaux à disposition pour l’installation d’une entreprise qui  démarre  son activité de traitement de surface (Sonolaque). Elle emploie déjà 7 personnes et va progresser. Deux autres emplacements accueillent aussi de très petites entreprises pour le démarrage de leur activité.
Une autre entreprise est en cours d’installation sur la Zone des Bréviaires. Celle-ci va développer une activité d’entretien et de réparation de matériel de carrières et travaux publics.
Le projet d’aménagement de zone artisanale à Authon est relancé. Un artisan a manifesté le désir de son installation.
La CCBG va apporter un fond de concours à la Commune de Lancé qui vient d’acheter un bâtiment pour la réouverture d‘un commerce de proximité.
Un autre fond de concours est également apporté à Lancé  pour la construction d’une Aire de Jeux.
Le lancement d’une opération test de réhabilitation de dispositif d’assainissement non collectif est prévu pour 2015. Les études sont en cours.
Et puis, une des plus grandes réalisations a été inaugurée en septembre 2014 : La Maison de Santé Amandinoise. Aménagée dans les anciens locaux de Monsanto, cette maison accueille à ce jour  14 professionnels de santé et va aussi voir se développer des services à la personne qui feront l’objet d’informations le moment venu.
Nous espérons pour cette année 2015, continuer nos efforts sur le développement économique, l’emploi et les activités de services à caractère social en espérant que les nuages se dissipent ; et en vous souhaitant à toutes et à tous, une bonne et heureuse Année 2015 avec en priorité la Santé.


Le Président,
Serge LEPAGE